Maître Roger Arbus et l'histoire du Dojo

Displaying 1 - 7 of 7

L'annuaire du Judo en 1949: le Cercle sportif de Judo

Jean Andrivet a transmis la direction technique à M. Mercier et à Guy Verrier. Roger Arbus lui succède lorsque Guy Verrier quitte le judo pour la course automobile.

Un annuaire du Judo en 1948: le Cercle sportif de Jiu Jitsu

M. Mercier fait appel à Jean Andrivet en 1943 pour ouvrir le 2è dojo à Paris après le Jiu-Jitsu-Club de France, rue du Sommerard. Sur la photo, Jean Andrivet dirige l'entraînement.

Logos

"Les plumes n'ont pas d'ennemi"

Les membres du Club se proposent d'enrichir entre eux un moment de langage, un logo. Nous l'avons imprimé sur nos T-shirt, il pourrait dire ceci:

L'esprit du Judo

                        Le Judo est né de la vision d'un pédagogue, Me Kano, qui a rassemblé des techniques et élaboré une méthode pour former des hommes complets.

Le Cercle Sportif de Judo a déjà une grande histoire.

L'histoire du dojo débute avec celle de son 1er professeur, Jean Andrivet en 1938, qui rejoint M. Mercier lorsqu'il ouvre le dojo en 1943, à Paris, 17 rue Mesnil dans le 16è; Guy Verrier puis Roger Arbus prendront sa suite. Le dojo s'installe 112 Boulevard Malesherbes dans le 17è, à côté de la place Malesherbes, au fond d’un jardin, puis laissant la place à un immeuble neuf, le 26 avril 1993,  il ouvre ses portes au 73 rue Bayen, toujours dans le 17è arrondissement de Paris.

Equilibre (par Maître ARBUS)

Il y a des choses que l’Intelligence seule est capable de chercher, mais que par elle-même elle ne trouve jamais.

Ces choses, l’instinct seul les trouverait, mais il ne les cherche jamais.

 BERGSON

Chemin (par Maître ARBUS)

Pour Morihei UESHIBA, l’échauffement, avant les cours, le pratiquant le faisait seul, comme il lui convenait.
Après, venait le Salut.

 

S'abonner à Maître Roger Arbus et l'histoire du Dojo